Profiter du confinement pour se former

Profiter du confinement pour se former


Et si vous appreniez l’anglais pour occuper vos longues journées en cette période de confinement ? Je peux vous donner des conseils pour apprendre/perfectionner l’anglais et avoir la sensation de voyager un peu.

Avec cette période de confinement nous sommes beaucoup à se mettre à des activités que nous n’aurions certainement pas faites en temps normal. Moi personnellement je me forme en œnologie avec des livres/manuels et avec des formations à distances. J’ai utilisé mon CPF pour passer le WSET 1.


Que ceux qui souhaitent se remettre/se mettre à l'anglais durant le confinement se rassurent, il n’est pas question d’apprendre par cœur une longue liste de mots ou de réviser tout le temps. Faire du bachotage ne sert pas forcément, il vaut mieux avoir une routine. Comment ? En s’imposant chaque jour, une séance d’anglais. Ecouter un podcast par exemple, regarder une série, réviser les verbes irréguliers…

Donc de votre côté, si vous souhaitez vous mettre à l’anglais, ou vous perfectionner voici quelques conseils pour instaurer une petite routine :


  • Regarder des séries : Les séries sont intéressantes, c’est un bon format, puisqu’elles demandent 20 à 45 minutes de concentration, mais attention de bien les choisir. Le but lorsque l’on regarde un film ou une série est en effet d’arriver à s’immerger. C’est difficile, c’est fatiguant, je sais. Vous pouvez mettre les sous-titres, en anglais bien sûr. Pour les niveaux un peu plus avancés, les sous-titres sont à éviter tout en sachant que l’on ne comprendra pas tout au début et c’est normal. Chaque chose en son temps. L’objectif n’est pas de tout comprendre, mais au fur et à mesure, de saisir de plus en plus de choses.

  • Travailler également votre oreille avec les podcasts : Ils permettent d’aborder la langue et la culture d’un pays. A chacun de trouver celui qui correspondra à ses centres d’intérêts : basket, musique, littérature… mais en anglais.

  • Lire la presse étrangère pour les niveaux les plus avancés, ou les magazines (en fonction des thèmes qui vous intéressent, cuisine, mode, people…). Il y a également les magazines spécifiques pour apprendre la langue : vocable, Today in english, English Now

  • A la maison, il peut être intéressant de se lancer un challenge, en famille ou avec les enfants, et de pratiquer l’anglais trente minutes par jour sur des sujets différents ou faire quelque chose de la vie quotidienne en anglais. L’objectif est de rendre la pratique de la langue la plus naturelle possible !

  • Vous pouvez également opter pour des cours à distance, par téléphone ou en visio. J’en propose qui peuvent d’ailleurs être éligibles au CPF et donc être finançables avec votre compte personnel de formation. Dans ce contexte inédit et anxiogène, la formation à distance est non seulement une alternative imposée à toute autre modalité de formation notamment en présentiel, mais c’est également je trouve, une façon de rester positif en se projetant vers l’avenir.


Quoi que vous décidiez, regarder un film, une série, lire un article, ce qui est très important est d’apprendre à gérer la frustration, dépasse ses blocages. Il est primordial d’être conscient que vous ne comprendrez pas 100 % de ce qui se dit. Pour autant, il ne faut pas vous bloquer sur ce que l’on ne comprend pas mais s’appuyer sur ce que l’on comprend. Patience et régularité seront vos meilleurs alliés. Le plus important est de voir la progression et d’arrêter la comparaison avec sa langue maternelle.


Bon courage ! – Good luck!

Maud Delanoue

Coach d'Anglais pour professionnels

Formatrice certifiée DataDock - Numéro de déclaration d’activité : 24360077236

+33 6 62 08 24 86

Cours dispensés à Noyers-sur-Cher 

Déplacements à domicile ou sur lieu de travail

© 2019 Succeed in English